Création d'un rapport Timings

Diagnostiquer les problèmes d'un serveur Minecraft n'est pas toujours chose aisée, il existe néanmoins un outil très pratique pour identifier plus facilement l'origine de problèmes de performances, le système de rapport "timings".

Celui-ci permet d'analyser finement l'utilisation des cycles de calcul du serveur Minecraft, afin d'identifier une map ou un plugin qui pose problème.

Il existe 2 méthodes pour obtenir un rapport, selon qu'il s'agisse d'un serveur Bukkit ou d'un serveur Spigot/Cauldron.

Création d'un rapport de timings

Timings avec Paper

Activez tout d'abord le profiling avec la commande suivante in-game ou dans votre liveconsole :

/timings on

Patientez maintenant quelques minutes, le temps de récupérer suffisamment de données, puis :/p>

/timings paste

Vous obtenez alors un rapport. Pour l'affichez, récupérez le lien retourné par la commande paste, il contient toutes les informations sur la consommation de vos plugins. Ceci peut être utile pour diagnostiquer un plugin défaillant ou mal configuré ainsi que des lags. 

Les valeurs signalées en rouge sont à vérifier en priorité, elles indiquent des consommations de ressources anormales.

N'hésitez pas à transmettre ces informations si vous ouvrez un ticket support !

Timings avec Spigot ou Cauldron

Activez tout d'abord le profiling des plugins en modifiant le fichier bukkit.yml depuis le FTP (via un client FTP ou le WebFTP du panel). Modifiez plus particulièrement la ligne :

plugin-profiling: true

Puis redémarrez le serveur. Laissez tourner un peu, lorsque les épisodes de lags commencent, entrez la commande :

/timings reset

Laisser tourner quelques secondes/minutes puis :

/timings paste

Une adresse type http://timings.aikar.co/?url=XXX apparaît dans le log. Relevez l'adresse donnée. Vous aurez accès a un rapport visuellement simple pour identifier la source de vos problèmes. N'hésitez pas à transmettre ces informations si vous ouvrez un ticket support !

Timings avec SpongeForge

Arrêtrez d'abord le serveur depuis le panel puis activez le mode verbose du système de timings en éditant le fichier de configuration config/sponge/global.conf et plus particulièrement la ligne suivant de la catégorie "timings" :

verbose=true

Redémarrez le serveur puis patientez quelques minutes et entrez :

/sponge timings paste

Une adresse type https://timings.aikar.co/?id=XXX apparaît dans le log. Relevez l'adresse donnée. Vous aurez accès a un rapport visuellement simple pour identifier la source de vos problèmes. N'hésitez pas à transmettre ces informations si vous ouvrez un ticket support !

Timings avec Bukkit

Attention: les rapports de timing sur bukkit ne sont plus pris en charge.

Activez tout d'abord le profiling des plugins en modifiant le fichier bukkit.yml depuis le FTP (via un client FTP ou le WebFTP du panel). Modifiez plus particulièrement la ligne :

plugin-profiling: true

Puis redémarrez le serveur. Laissez tourner un peu, lorsque les épisodes de lags commencent, entrez la commande :

/timings reset

Laissez tourner quelques secondes/minutes puis :

/timings merged

Un fichier .txt va se créer dans le dossier timings. Copiez le contenu sur :

http://paste.ubuntu.com

Ensuite, vous verrez dans l'URL que votre "paste" a un ID. Copiez le puis mettez le dans le lien suivant :

http://timings.aikar.co/?url=ID

Vous obtenez alors un rapport visuellement pratique à analyser, contenant des informations sur la consommation de vos plugins. Ceci peut être utile pour diagnostiquer un plugin défaillant ou mal configuré. N'hésitez pas à transmettre ces informations si vous ouvrez un ticket support ! 

Lire et interpréter le rapport

Pour lire et interpréter le rapport de timing, consultez notre tutoriel: https://mtxserv.com/fr/article/12179/comment_lire_et_interprete_un_rapport_de_timings.