Créer un serveur Minecraft

Avec notre guide complet, voyons comment créer un serveur Minecraft. La configuration n'aura aucun secret pour vous: transfert d'une carte, devenir OP (admin), changement de version, installation de mods & plugins, optimisation de son serveur, sa sécurisation, la gestion de la whitelist, tout sera abordé!

Il est bon de rappeler quelques points primordiaux. Vous avez tous vos propres besoins. En fonction de votre projet vous n'utiliserez par la même API Minecraft, ni le même hébergeur pour votre serveur minecraft.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques rappels sur le fonctionnement des API sur Minecraft.

Les APIs sur Minecraft ?

Vous avez sans aucun doute déjà entendu des APIs comme Bukkit, Spigot, Paper ou Sponge qui sont les plus connues. Il devient très vite difficile de s'y retrouver si vous découvrez le jeu. 

Mais au fait, une API sur Minecraft, ça désigne quoi ? Et quelle API choisir pour mon serveur ? Une API (interface de programmation) permet d'apporter des modifications à vos serveurs et au fonctionnement du jeu, que ce soit par de la configuration ou le développement de plugins/mods.

Chaque API possède ses particularités, avantages, inconvénients et ne vous permettront pas les mêmes modifications tout en ayant un impact sur les performances qui va varier d'une API à l'autre. Le choix est donc primordial à la création de votre serveur et va dépendre de ce que vous souhaitez faire sur votre serveur Minecraft.

De plus, sachez que les plugins / mods sont généralement développés pour une API particulière. Un plugin pour une API ne sera pas forcément compatible avec un autre API.

Quelques exemples :

  • Vous souhaitez personnaliser certains détails comme le spawn des monstres ou la personnalisation de messages affichés in-game ?
    Il vaudra mieux vous tourner vers Spigot ou Paper qui comportent bien plus d’options à personnaliser tandis qu'un Bukkit sera plus limité.

  • Vous recherchez la performance à tout prix ?
    Votre choix se tournera peut-etre vers Paper qui est bien plus récent que Bukkit et plus performant que Spigot.

  • Vous souhaitez utiliser uniquement des plugins pour votre serveur ?
    Il vaudra mieux vous tourner Paper ou Spigot.

  • Vous souhaitez profiter des nombreux mods ?
    Forge offre une bonne prise en charge des mods tandis qu'un Sponge prend en charge tant les mods que les plugins (mais d’une manière très spéciale, on y reviendra).


Les API vous permettent d'ajouter votre grain de sel sur votre serveur, que ce soit par exemple dans la pousse des plantes ou l'optimisation des performances (niveau de la distance d’interactions entre certaines entités, etc) et vous permettront de créer un contenu unique sur votre serveur de jeu.

Bukkit

Bukkit est la première API qui a été disponible sur Minecraft, une vraie révolution en 2010. Elle permet de personnaliser son serveur grâce au développement de plugins.

Bien qu'encore très présent, Bukkit est désormais vieillissant et peut poser quelques problèmes de performances ou compatibilité.

Vous voulez créer un serveur Bukkit ? Nous vous conseillons de vous tourner plutôt vers Spigot qui possède un fonctionnement similaire, de meilleures performances et une API plus moderne.

Spigot

Sorti après Bukkit, l'API Spigot s'est imposée comme la relève de Bukkit avec son fonctionnement similaire et l'amélioration de performance que cette API apporte à nos serveurs.

Bien que son fonctionnement soit similaire, Spigot apporte à la possibilité de modifier de manière plus importante le jeu Minecraft, autorisant la modification de certaines parties du jeu qui n'étaient pas modifiables jusqu'ici.

De plus, de nombreux plugins Bukkit restent compatibles avec Spigot permettant de profiter du large écosystème de Bukkit.

Paper (recommandé)

Paper (aussi appelé PaperSpigot) est un fork (= version modifiée) de Spigot. Paper est l'API par défaut installée sur vos serveurs hébergés chez mTxServ.

Il améliore grandement les performances du serveur (extrêmement utile en 1.13+) dans sa gestion de nombreux éléments et apporte toujours plus de possibilité pour la personnalisation de votre serveur Minecraft.

Cette API est faite pour les gens qui aiment prendre du temps et sont minutieux dans chaque détails liés à leurs projets.

Elle vous permettra une vraie personnalisation de votre serveur et autorisera le changement d'énormément de détails liés au fonctionnement de Minecraft. 

Par exemple, on peut  citer l’assemblage de l’expérience en boules plus grosses pour éviter un nombre d’entités encore plus faramineux dans les farms à mobs, régler le nombre d’entités qui peuvent se bousculer ou encore le fait de pouvoir dresser les chevaux zombies (ils existent vraiment) ! 

Vous l’aurez compris, les possibilités sont encore plus nombreuses, sans parler de son anti-X-ray intégré, activable ou non. 

Avec Paper, vous aurez aussi le .yml de Spigot, permettant de modifier tout cela à votre guise, magnifique non ?

Sponge

Passons à Sponge, qui a cette qualité d’avoir deux versions : 

  • pour les plugins ET mods.
  • pour les plugins seulement. 


Il rend malheureusement quelque chose compliqué : l’utilisation des plugins normalement disponibles sur Spigot et Bukkit.

En effet, vous serez presque obligé dans la majorité des cas d’utiliser des plugins spécifiques à Sponge, disponibles sur leurs forums ou leurs sites (néanmoins aussi créés par les joueurs.).

Il est souvent utilisé avec sa version acceptant les mods car ayant une moins grande diversité de plugins tout en étant moins stable que ses homologues !

Néanmoins il possède quelques plugins sympathiques et fonctionnels. Nous n'avons aucun doute: les plugins qui l’accompagnent seront meilleurs avec le temps, il faut laisser l'écosystème évoluer ;)

Forge (recommandé pour les mods)

Forge est une API conçue pour simplifier l'installation de mods et leur compatibilité entre-eux et avec Minecraft.

Cette API est est nécessaire pour l'installation de nombreux mods parmi les plus populaires, comme le mod Pixelmon. La majorité des mods modernes utilisent Forge. 

Vous l'avez compris, c'est un incontournable si vous voulez installer un serveur moddé Minecraft.

Pour utiliser Forge et installer des mods (serveur + client) sans launcher, consultez notre tutoriel pour créer un serveur minecraft moddé.

Créer un serveur Minecraft

Un serveur en cours de création ou récemment lancé n'aura besoin que de peu de puissance et fonctionnalité. Mais au fur et à mesure que votre communauté grandira, apparaîtra la nécessité d'avoir des outils efficaces à disposition pour la gestion et administration du serveur, il est primordial de choisir un service qui correspond à vos besoins en termes de prix, qualité, fonctionnalités et évolutivité dès le début.

Pour créer notre propre serveur Minecraft privé, nous allons utiliser les services de mTxServ, nous permettant d'ignorer les contraintes hardware/software et réseau (bande passante).

  1. Rendez-vous sur la page suivante pour créer votre serveur Minecraft.

  2. Cliquez sur Tester Gratuitement.

  3. Validez la création du serveur.

  4. Votre serveur est prêt en quelques secondes!


Devenir administrateur sur son serveur (OP)

Pour devenir admin sur votre serveur, vous devez ajouter les droits sur votre compte.

  1. Rendez-vous dans le panel de gestion, sur le dashboard.

  2. Votre serveur doit être online.

  3. Dans la console serveur, entrez les commandes suivantes pour gérer les admins :

    /op PSEUDO
    Donne le statut OP au joueur PSEUDO.

    /deop PSEUDO
    Supprimer le statut OP du joueur PSEUDO.


Pour plus d'informations: Comment devenir admin (OP).

Activer la whitelist

Quoi de plus désagréable que des joueurs qui se connectent à votre serveur pour tout détruire ?! Pour éviter ce genre de désagrément sur un serveur privé Minecraft, nous vous conseillons d'activer la whitelist.

  1. Éditez le fichier minecraft/server.properties du serveur avec le Web FTP.

  2. La ligne white-list=true doit être égale à true pour activer la whitelist.
    Si ce n'est pas le cas, modifiez là.

  3. Redémarrez le serveur.


Pour gérer les joueurs présents dans la whitelist, consultez le guide suivant: Activer et gérer le whitelist de mon serveur Minecraft.

Modifier son MOTD

Le MOTD est le texte qui s'affiche sur l'écran de connexion au joueur, pour vos joueurs :


Pour le modifier :

  1. Cliquez sur Configuration.

  2. Cliquez sur Nom du serveur.

  3. Modifiez le MOTD :



  4. Enregistrez et relancez le serveur.




Pour apprendre à utiliser les couleurs, suivez notre tutoriel: Modifier son MOTD et utiliser les couleurs.

Autoriser ou non les joueurs crackés

Pour autoriser les joueurs crackés sur votre serveur minecraft, le mode online doit être désactivé dans la configuration. Par défaut, il est actif.

Voici comment procéder (non recommandé) :

  1. Cliquez sur Configuration dans votre panel de gestion.

  2. Cliquez sur Configuration Avancée, en droite de l'écran.

  3. Cliquez sur la ligne online-mode, indiquez Non et validez :


  4. Redémarrez votre serveur


Si vous avez besoin d'aide, un complet est disponible ici.

Changer de version / Installer des mods

Vous souhaitez changer la version de Minecraft ou installer des mods sur votre serveur ? 

Avec le panel de gestion, vous pouvez changer de version en 1-clic et installer vos mods préférés de la même manière!



  1. Rendez-vous dans le panel de gestion.

  2. Cliquez sur Minecraft, puis Version & Modpack.

  3. Il ne vous reste plus qu'à choisir la version et mods de vos rêves, par exemple Spigot, Forge ou Pixelmon!

  4. Choisissez une build et démarrez l'installation. Par exemple pour installer Paper :


Répétez l'opération si nécessaire pour installer plusieurs mods.

Transférer sa map Minecraft

Vous voulez ajouter une carte sur votre serveur ? Voici la procédure :

  1. Ouvrez le Web FTP en cliquant sur Fichiers & FTP.

  2. Allez dans le répertoire minecraft.

  3. Créez un nouveau répertoire pour votre map (ex: myworld) et transférez la carte à l'intérieure.

  4. Cliquez sur Configuration.

  5. Modifiez la valeur de Monde utilisé pour le nom de la carte (ex: myworld) et redémarrez votre serveur.

Changer ma version Java

Le changement de la version Java se fait dans la panel de gestion, vous avez le choix en Java 7 et Java 8.



  1. Cliquez sur Configuration.

  2. Éditez la ligne Java et enregistrez.

  3. Relancez votre serveur.

Installer des plugins Minecraft

Les plugins pour Minecraft sont disponibles sur deux sites, selon l'API que vous utilisez.

  • La plus part des plugins Bukkit peuvent être installés sur un serveur Bukkit/Spigot/Paper et parfois Sponge.
  • Les plugins Spigot peuvent être installés sur les serveurs Spigot et Paper (parfois Bukkit est aussi pris en charge, aléatoire).

Lorsque vous installez un plugin, votre serveur va créer au redémarrage les fichiers de config pour sa configuration dans minecraft/plugins .

De nombreux plugins utilisent un système de permission pour choisir quels joueurs auront accès aux fonctionnalités ajoutées par le plugin. Nous vous conseillons l'installation de LuckPerms qui est simple d'utilisation et ne dégrade par les performances (voir notre tuto sur les permissions minecraft)!

Pour installer les plugins bukkit (https://dev.bukkit.org/) sur votre serveur :



  1. Rendez-vous dans le panel.

  2. Cliquez sur Plugins Bukkit.

  3. Cherchez le plugin que vous voulez installer et cliquez dessus.

  4. Choisissez la build qui convient à votre serveur (attention à la version minecraft) et cliquez sur Installer.

  5. Confirmez l'installation.

  6. Redémarrez votre serveur.


Pour installer les plugins Spigot (https://www.spigotmc.org/) :

Tout comme les plugins Bukkit, vous pouvez installer vos plugins Spigot directement depuis le manager en un clic ;)




  1. Cliquez sur Plugins Spigot.

  2. Parcourez les catégories ou recherchez un plugin précis.

  3. Cliquez sur le plugin, puis sur Installer.

  4. Confirmez l'installation.

  5. Relancez le serveur Minecraft.

Optimiser son serveur Minecraft

La version serveur de votre jeu favori n'est pas multi-thread, ne pouvant pas tirer avantage de nos CPU modernes. C'est pourquoi l'optimisation de son serveur Minecraft est primordiale pour éviter tout freeze ou lag.

Si vous utilisez Bukkit ou Spigot, nous vous recommandons de changer pour Paper qui est mieux optimisé. Le changement se fait en tout transparence, les plugins (hormis quelques rares exceptions) sont compatibles entre les versions.

Heureusement, il existe plusieurs ressources pour aider à identifier les origines de baisses de performances :

Anti-Cheat Minecraft

Vous avez des problèmes de triche/cheat sur votre serveur ? Tout d'abord, sachez qu'il n'existe aucun anti-cheat gratuit (ni payant) qui soit parfait.

Voici les plugins que nous recommandons pour lutter contre le cheat :

Créer un serveur BungeeCord

Si votre communauté commence à grandir, l'utilisation de BungeeCord va vite être obligatoire. BungeeCord permet de relier entre-eux plusieurs serveurs, pour répartir la charge en toute transparence pour le joueur. Tout comme sur votre serveur Minecraft, il est possible d'installer des plugins BungeeCord sur son serveur.

Pour apprendre à utiliser BungeeCord, vous pouvez suivre notre tutoriel: créer un serveur BungeeCord.

Vos joueurs pourront naviguer d'un serveur à l'autre grâce à un système de commande, ou si vous allez plus loin avec des portails in-game!

Pour plus d'informations:

  • Wiki BungeeCord
    La documentation officielle en anglais est complète et précise: wiki officiel.

  • PreventPortByPass
    Le plugin PreventPortByPass permet d'empêcher les joueurs de se connecter directement à vos serveurs Minecraft, sans passer par BungeeCord.

  • OnlyProxyJoin
    Le plugin OnlyProxyJoin est une alternative PreventPortByPass.

Annexe: choisir le meilleur hébergeur pour ses besoins

Consultez les avis clients

Quoi de mieux que les avis des autres clients? Lire les critiques et évaluations vous permettra de vous faire un premier avis avant de dépenser votre argent.

Certains hébergeurs jouent la transparence avec un programme publique d'avis client via des prestataires certifiés comme Trustpilot. 

Pour les autres, une rapide recherche Google vous permettra d'en savoir plus sur l'hébergeur que vous ciblez.

Puis je modifier la RAM de mon serveur Minecraft ?

Vous jouez uniquement avec quelques amis sur votre serveur privé, et celui-ci n'a pas vocation à accueillir une communauté plus importante ? Vous pouvez ignorer ce qui suit, vous n'aurez probablement jamais besoin de faire évoluer la puissance de votre serveur.

Si vous souhaitez développer une communauté autour de votre serveur de jeu et attirer de nombreux joueurs, le besoin de d'avantage de puissance risque vite d'arriver. C'est un point crucial à prendre en compte, si on ne souhaite pas se retrouver à l'étroit chez son hébergeur après quelques mois...

Faire connaitre son serveur nécessite du temps, acheter un serveur de 128 slots s'il ne contient au maximum que 30 joueurs simultanés n'a aucun sens ! Ce cas semble être proche du votre ? Réfléchissez à vous orienter en priorité vers un hébergeur Minecraft qui vous permettra de changer d'offre à tout moment, sans changement d'adresse de celui-ci.

Il ne vous restera qu'à faire évoluer la puissance du serveur en fonction de l'évolution de la fréquentation de celui-ci (à la hausse ou à la baisse).

Le serveur dispose t-il de sauvegardes automatisées ?

Un grand classique: la fermeture d'un serveur, suite à un incident, car son propriétaire n'avait pas réalisé de sauvegarde... Et oui, vos serveurs de jeux n'échappent pas à cette grande règle de l'informatique: vous DEVEZ faire des sauvegardes !

La perte de données n'est pas à négliger, parmi les incidents qui peuvent conduire au drame :

  • un piratage du serveur
  • une corruption des données suite à un crash
  • une mauvaise manipulation, ca arrive!

Pour éviter toute fermeture prématurée, nous vous conseillons de vous orienter vers un hébergeur qui réalise des sauvegardes automatiques de votre serveur. Les hébergeurs disposent désormais tous de cette fonctionnalité. Tout hébergeur n'ayant pas de fonctionnalité de sauvegarde est à considéré comme peu sérieux.

La différence entre les hébergeurs se fera sur la période de rétention des données (=durée pendant laquelle il garde les sauvegardes) et le cycle de sauvegarde (=temps entre les sauvegardes automatiques).

Pour un petit serveur privé entre amis, une faible période de rétention des données sera suffisant.
Vous avez une communauté importante ? Le risque d'incident augmente, le serveur est d'avantage utilisé. Dirigez vous vers un hébergeur permettant la restauration rapide du serveur afin de limiter le temps de coupure en cas de problème, et privilégiez un hébergeur vous permettant de garder au minimum plusieurs semaines de sauvegardes et ayant un cycle de sauvegarde cours (par exemple toutes les quelques heures) pour réduire au maximum le risque de perte de données.

Combien de slots?

Le nombre de slots de votre serveur déterminera le nombre de joueurs maximum que celui-ci pourra accueillir simultanément.

Les besoins sont variés :

  • les serveurs de développement ne nécessite que 2 ou 4 slots
  • les serveurs privés entre amis n'ont généralement besoin que de 4 à 10 slots
  • les communautés, qui ont des besoins plus importants: 20, 40 50, 100 slots !


On trouve deux modèles de facturation chez les hébergeurs:

  • facturation au slot: vous payer en fonction du nombre de joueurs simultanés, sans vous soucier de la puissance du serveur.
  • facturation à la ressource utilisée: vous pouvez définir le nombre de slots que vous souhaitez, vous ne payez que la RAM et le CPU qui vous est alloué. A votre charge de définir un nombre de joueur correspondant à la puissance du serveur.


Certains hébergeurs autorisent un changement de contrat sans changement d'adresse permettant de faire varier facilement la capacité du serveur en fonction de l'évolution de votre communauté: vous limitez les dépenses tant qu'il y a peu de fréquentation sur votre serveur. Assurez-vous de choisir un hébergeur en fonction de vos objectifs futurs.

N'oubliez jamais de prendre en compte qu'un nombre important de joueur nécessite une grande puissance de calcul CPU et de mémoire RAM pour garder une bonne expérience de jeu sans aucun lag.

Panel de gestion

Le panneau de configuration vous accompagne tout au long du cycle de vie de votre serveur Minecraft. Pendant sa mise en place, il vous permettra d'effectuer les actions de base (arrêter / redémarrer / démarrer / mettre à jour) et vous assistera tout au long de sa conception et configuration. Une fois votre communauté lancée, il vous aidera à sa gestion et administration. Un vrai compagnon !

Il existe une grande diversité de solutions proposées par les hébergeurs, que l'on peut regrouper en deux catégories:

  • les panneaux de configuration utilisant des solutions existantes ouvertes à tous
  • les panneaux de configuration "custom", propre à l'hébergeur, disposant de leurs propres fonctionnalités et exclusivités


Si vous débutez dans la création de serveur Minecraft ou si vous souhaitez créer un serveur privé pour vos amis, orientez-vous vers une solution intuitive et mettant l'accès sur la facilité de configuration / gestion.

Vous voulez héberger une communauté ? Vous aurez besoin de d'avantage de personnalisation et fonctionnalités (sauvegardes, live console, gestion des admins, monitoring, tâches planifiés, etc).

Évitez les hébergeurs ayant un statut flou

Devant la multitude d'hébergeur Minecraft, avant de vous lancer nous vous conseillons de vérifier le statut juridique de votre hébergeur et vérifier la validité de l'entreprise. De nombreux hébergeurs peu sérieux sont présents sur le marché, vous n'êtes pas à l'abri de voir votre serveur disparaître du jour au lendemain.

Si vous souhaitez mettre en place un serveur privé entre amis, le risque sera peu important avec uniquement quelques euros perdu, vous n'aurez qu'à ré ouvrir un serveur chez un autre prestataire.
Le cas des serveurs communautaires est plus problématique, une perte de donnée et changement d'adresse aura des impacts négatifs importants..

Et si vous avez prolongé votre contrat pour quelques mois avant disparition de l'hébergeur, la facture risque d'être salée!

Le ping (latence) entre le serveur Minecraft et les joueurs

La latence correspond au temps que met un paquet sur le réseau internet pour être transmis d'un point à un autre. Pour vos serveurs de jeux, c'est la latence entre un joueur et le serveur qui est mesurée. Une latence élevée va provoquer des lags chez les joueurs, tandis qu'une latence faible permettra d'avoir une réactivité et fluidité plus importante lors de vos parties.

Contrairement à d'autres jeux compétitifs comme CS:GO où la moindre latence aura un impact, Minecraft ne nécessite pas d'être à la recherche de la meilleure latence possible. Néanmoins, si votre objectif est de proposer la meilleure expérience de jeu à vos joueurs, ne négligez pas ce point.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter la latence de vos joueurs :

  • un faible débit de connexion chez le joueur
  • un serveur surchargé qui ne peux pas traiter en "temps réel" les informations
  • un réseau internet défaillant / non optimisé pour le jeu côté serveur
  • la distance géographique entre le joueur et le serveur (plus la distance sera grande, plus la latence va être élevée)


L'emplacement géographique du serveur est le facteur le plus impactant. Sélectionnez un hébergeur disposant d'un centre de données situé géographiquement au plus proche de vos joueurs. On va éviter de prendre un serveur bon marché aux États-Unis avec des joueurs situés en France! La latence sera élevée et va tuer tout plaisir de jouer...

La qualité du réseau internet reliant le serveur peut elle aussi être avoir un impact chez certains joueurs. Des acteurs comme OVH disposent de points de peering avec les plus gros FAI. Ces points de peering permettent aux joueurs concernés d'avoir un meilleur accès au réseau, et donc un meilleur ping avec votre serveur.

Protégez votre serveur des attaques DDOS

C'est une spécificité du monde du gaming, les rivalités entre communautés peuvent rapidement déboucher sur des attaques informatiques visant votre serveur.

Un grand classique est l'attaque DDOS qui consiste à surcharger un serveur en envoyant un grand nombre de paquets réseaux via internet, permettant de rendre inaccessible un serveur de jeu. Quoi de plus désagréable pour vos joueurs qui se tourneront rapidement vers un autre contenu.

Renseignez-vous concernant les protections offertes par votre futur hébergeur. Il existe des solutions spécialisées pour prévenir les attaques DDoS ou minimiser les temps d'arrêt en cas d'attaque.

Guides Serveur Minecraft

La communauté à rédigé de nombreux tutoriels sur l'administration d'un serveur Minecraft.

Vous pouvez parcourir la liste complète ci-dessous, toutes les thématiques sont couvertes (économie, tchat, administration, discord, pvp, pixelmon, RPG et bien plus encore!).

Vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas proposer un contenu toujours plus original à vous joueurs ;)